L'histoire d'Urrugne

Le village d’Urrugne s’étend sur plus de 5 000 hectares. Mais autrefois, il était beaucoup plus étendu puisqu’il regroupait les communes d’Hendaye, de Ciboure et de Biriatou.

Ainsi, de par sa position géographique, il était situé sur le plus court chemin de Paris à Madrid, soit à 13 journées de coche de la capitale française. La maison Posta, qui abrite aujourd’hui l’Office de Tourisme, servait depuis 1584 de relais de poste, c’est-à-dire, d’endroit où on échangeait les chevaux de la diligence appelée « malle-poste ».

Due à sa proximité avec l’Espagne, Urrugne a subi les affrontements des multiples guerres entre les deux pays jusqu’à ce que finalement le traité des Pyrénées soit signé sur l’île aux Faisans le 7 novembre 1659 entre Louis XIV et Felipe IV, Roi d’Espagne.

Malgré cette entente, les guerres napoléoniennes marqueront le paysage urrugnard. Il est possible de retrouver certains vestiges tels que des redoutes dans les montagnes vers le Col d’Ibardin.

Une demeure du village a suivi tous ces évènements et pourrait raconter six siècles d’histoire à Urrugne. Il s’agit du Château d’Urtubie qui fut construit en 1314. Des personnalités de toutes les époques y séjourneront : les Rois Louis XI en 1463 et Louis XIV, le Maréchal de Soult ou Wellington…

Le blason du village rappelle également le passé historique d’Urrugne puisque le lion est l’emblème des anciens vicomtes du Labourd et la fleur de Lys est un souvenir de l’annexion en 1451 par le Roi Charles VII.

Aujourd’hui, Urrugne est un village serein aux paysages naturels qui a su préserver son authenticité et ses traditions. En y séjournant, vous y découvrirez l’art de vivre au Pays Basque.